Déhau & Alachaska & Débauha

Bienvenue à Revea, le château des prêtres de Déhau, Alachaska et Débauha !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le vide, un nouveau départ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gwenwyfar
Magicienne egocentrique
avatar

Nombre de messages : 771
Guilde : Déhau, Alachaska et Débauha
Classe : Magicienne
Compagnon : Zeltron (aigle)
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Le vide, un nouveau départ.   Jeu 20 Mai - 17:50

Mais bien entendu suivez moi sur la grand place. !!

Une fois arrivée Gwenwyfar frappa le sol de son bâton faisant apparaître 6 guerriers hommes-serpents serviteurs de Débauha la déesse de la guerre.

Leur désigant Kazuki elle ordonna : Tuez le !!!

Bonne chance Kazuki, faites honneur à Débauha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Habitué de la taverne
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 28
Guilde : Déhau, Alachaska et Débauha
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Le vide, un nouveau départ.   Jeu 20 Mai - 20:23

Avant de sortir de la taverne, il se rend compte qu'il était toujours dénudé. Il s'habit avec les vêtements qu'il a choisi pour son spectacle, le pantalon en cuir noir et la chemise frivole, nullement le temps de remonter pour récupérer ses haillons. Il rejoint avec hâte les deux jeune femme en dehors de la taverne. Un place où on pouvait voir le soleil disparaitre sous l'horizon, une belle vue.

Serindë lui explique la troisième épreuve, une épreuve de force ... Après une épreuve de résistance et de charisme, ça semble bien normal, mais il a laissé son épée au placard, il va devoir se battre avec ses poings. Il ne prononce aucun mot et accepte cette sentence. Il se prend une posture de combat, machinalement.

Gwenyfar fait apparaître les fameux assaillants, mais il est prêt à en découdre malgré les habits qui ne sont absolument pas fait pour ça. 6 Au total, 6 adversaires écailleux et aux sifflements incessants. Un des guerrier se jette sur lui, Kazuki était sur ses gardes contre toute attente, avec l'alcool qu'il avait ingurgité. Il se décale tout juste sur le coté pour l'esquiver, le lézard passe à coté de lui. Il en profite pour lui donner un coup de coude sauté sur la tête de son ennemi. Il tombe radicalement sur le sol, inerte, plus que 5. Son agilité d'antan resurgit, à cause de l'alcool ? Sans doute.

Les antagonistes se moquent de sa piètre prestation, il n'en prend pas compte, car il sait qui serra le vainqueur. Kazuki, d'un air sérieux et impassible s'avance à pas de velours vers eux. Ils arrêtent de rire, mais ils ont toujours ce sourire narquois et énervant. Tout près de la bande, il s'arrête, reprenant une autre posture, plus offensif, poings serrés, paré à en coller. D'une vive impulsion des pieds, il se hâte vers le personnage du milieu qui semble être le chef. Leurs confiances face à se corps légèrement frêle lui ont joués un tour, il colle sa main dans le visage hideux de son opposant et l'envoie valser contre le mur juste derrière, plus que 4. Ses compagnons, encore sous l'effet de la surprise ne réalisent pas tout de suite ce qu'il vient de se passer malgré le fait que Kazuki soit juste à coté d'eux.. Il profite de leurs stupeurs encore présente pour décocher une droite dans la mâchoire d'un des monstres qui se trouvait juste à coté du chef, dieu ait son âme.

Le verdâtre se rétame au sol, mais ne flanche pas. Les esprit échauffés, les trois autres encore conscient, se jette sur lui d'une rage énorme. Dans la mêlée, sa chemise est passée du stade neuve au stade lambeau. Il allait devoir s'excuser devant les Dames pour ça. Une entaille sur le bras, une blessure légère. Malheureusement, il est temps d'en finir. Ses yeux s'obscurcissent, il serre ses poings à la limite de la douleur. Un lézard de trouve non loin de lui, écarter des deux autre et de celui qui tente de se relever. Il court vers l'isolé et réalise un petit saut en sa direction, au vole, il prend la tête du reptile avec ses mains et vient l'encastrer dans son genoux, ses dents coupantes comme un rasoir arrachent le cuir, encore un vêtement à payer. Il tombe au sol, immobile, plus que 3. L'un de ses compagnons se presse sur lui, le temps qu'il retombe sur la terre ferme. Kazuki n'eut le temps que de bloquer les mains de son rival. Une épreuve de force pur les attend maintenant, le guerrier tente de repousser l'écailleux, mais il ne se laisse pas faire, le bougre.

Celui qui regarde se décide enfin à secourir son ami, ayant vu ses agissement, Kazuki puise dans ses dernière force pour soulever, un puissant cri fend les cieux tétanisant les agresseurs. D'un tour de hanche pour l'élan, il envoie le lézard sur son frère avec férocité. Ils ne se relèvent pas, plus qu'une seule et unique créature à battre. Fatigué par la prouesse qu'il vient d'accomplir, il s'approche lentement du monstre qui commence à couiner, sans aucune pitié, il soulève légèrement le lézard via son armure.

-Prendre son ennemi par la pitié, tu n'es pas fait pour servir la déesse de la guerre.

Il le frappe avec ardeur à l'aide de son poing. Une fois le combat finit, il se relâche reprenant son souffle, légèrement tassé sur lui même, mains sur les genoux.

-Je ne me souviens plus depuis quand j'ai fait une chose similaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serindë
Floodeur de la vodka
avatar

Féminin Nombre de messages : 465
Age : 25
Guilde : Dehau Alachaska et Debauha
Classe : Rodeuse Assassine
Compagnon : Bouh, mon Dragon !
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Le vide, un nouveau départ.   Jeu 20 Mai - 21:51

Serindë avait attentivement observé le combat. Lorsqu'il fut fini, elle applaudit le jeune guerrier :

Bravo, c'était un beau combat. Vous avez beaucoup de courage. Je pense que sans avoir l'avis de Gwenwyfar je peux vous dire que vous êtes le bienvenu dans la guilde des trois Déesses !

Que Déhau, Alachaska et Débauha vous protègent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenwyfar
Magicienne egocentrique
avatar

Nombre de messages : 771
Guilde : Déhau, Alachaska et Débauha
Classe : Magicienne
Compagnon : Zeltron (aigle)
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Le vide, un nouveau départ.   Ven 21 Mai - 2:20

Gwenwyfar n'était pas tout à fait d'accord.

Taratata je RAPPELLE les règles c'est un combat à MORT et qu'assommer ses adversaires ne COMPTE pas.

Relevez vous VOUS autres !!!


Aucun lézard ne bouge, Gwenwyfar s'approche du premier homme serpend assomé, du moins c'est ce qu'elle croyait : Mort !!!

Le diagnostic est le même pour tout ceux qu'elle pensait simplement groggy.

ça ALORS vous les avez tués A main nue !!! Impressionnant.

Regardant Serindë avec un air ébahi.

Epreuve réussie ! Bienvenue chez les DAD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki
Habitué de la taverne
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 28
Guilde : Déhau, Alachaska et Débauha
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Le vide, un nouveau départ.   Ven 21 Mai - 3:46

Il se retrouve assis lorsque Gwenwyfar conteste son combat à mort, bien qu'il savait qu'ils étaient déjà tous sans vie.

-Loin de moi de faire l'apologie du combat en corps à corps, mais je vais vous expliquer ...

Il se relève et s'approche en vacillant quelque peu vers les spectatrices de cette mise à mort.

-Serindë, vous qui êtes rôdeuse, vous devez être une spécialiste des points faibles ... Chaque personne ou créature disposent d'un large panel de point sensible, de plusieurs talon d'Achille, l'être parfait n'existant pas ... N'ayant aucune arme sur moi, j'ai usé de cette stratégie, bien que, je ne me rappelle plus où je l'ai apprise.

Sa respiration reprend un rythme normal, enfin, il se sent libéré, mais horriblement éreinté. Beaucoup de chose se sont enchainé aujourd'hui, il est au bout du rouleau.

-Dans les couloirs étroits, les épées longue ou les haches ne sont pas très efficace, on tape plus le mur que l'adverse qui lui, a eu le temps de vous tuer à plusieurs reprise. Pas besoin d'effusion de sang, j'aurais de la peine pour celui ou celle qui nettoierai.

Il incline le buste devant les deux femmes.

-Je vous remercie pour la confiance que vous m'accordez, vous ne serrez pas déçu ... Bien, je vous prie de me pardonner de vous abandonner si vite, mais j'ai une fille à aller chercher. Ne vous dérangez pas, je demanderai un chambre à un garde ou servant.

Vêtement toujours en lambeaux, il disparaît dans la taverne demandant au tavernier de lui rendre la petite fille, ce qu'il fait, nourrie en plus ! Il remercie le tavernier en déposant quelque Ascale d'argent sur le comptoir.

Sa vie a prit une drôle de tournure, mais ce n'est que le commencement d'une longue histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vide, un nouveau départ.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vide, un nouveau départ.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» Besoin d'un nouveau départ
» Un nouveau départ [Hoheinhem Van]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Déhau & Alachaska & Débauha :: Le Château :: Hall de Recrutement-
Sauter vers: