Déhau & Alachaska & Débauha

Bienvenue à Revea, le château des prêtres de Déhau, Alachaska et Débauha !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Drôle de rêve...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Whity
Visiteur de la taverne


Nombre de messages : 5
Guilde : Déhau & Alachaska & Débauha
Classe : Mage
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Drôle de rêve...   Mer 28 Juil - 11:29

Un matin, allongé sous un grand feuillu qui peuplaient densément les plaines d'Ascalon, le vieil homme à la barbe fleurie se réveilla doucement d'un rêve étrange... Il était un grand lézard doté d'une grande puissance magique et doué pour les arcanes, et protégeait des terres argentées très éloignées, sans doute dans un autre monde.

Ayant du mal à se remettre les idées en place, il enleva sa sobre tunique de sorcier, et plongea nu comme un ver dans la marmite d'eau fraîche formée par la résurgence d'un cour d'eau, qui sans doute, venait de parcourir des dizaines de lieues dans des fissures de la roche.
Son corps n'était plus ce qu'il était, décharné, la peau lui tombait des os montrant un passé assez lointain où muscles saillaient. Ses sourcils broussailleux tombaient sur ces arcades sourcilières, et ses grandes mains n'étaient plus que des longs doigts fins et précis.

Après cette baignade matinale le vieil homme qui répondait au nom de Whity, piocha dans son sac quelques graines et baies ramassées de la veille. Tout en dégustant ces fruits de mère nature qu'il appréciait tant, il essaya d'analyser un peu plus profondément l'intense songe dont il avait été le héros. Une chose l'agaçait particulièrement !

Bon sang ! se dit - il, mais fichtre et foutre qu'est ce que Gwen fichait dans ce maudit rêve?

Depuis des lustres ils ne lui avait pas parlé... Bien sur il entendait quelques saltimbanques et ménestrels chanter les louanges de la grande GWENWYFAR, de la puissante guilde dont elle avait maintenant la charge, de ses qualités tant vantées de magicienne !

C'était d'ailleurs de la magie que leur différent était né.
Une sombre nuit d'Hiver, alors que les terres d'Ascalon était encore plongé dans une guerre civile sans merci entre les armées dissidentes et royalistes, les magiciens étaient utilisés comme des armes pour décimés les troupes ennemies. Whity refusant d'utiliser la magie pour tuer mais continuer au contraire à sauver des vies s'exila dans les grottes du Nord. Sa femme ne pouvant pas quitter la maison avec leur premier nouveau-né dans les bras, Whity essayait de revenir le plus souvent possible. Mais cette fameuse nuit, les troupes de l'une ou l'autre des armées, impossible à savoir, en guise de représailles mirent le feu à sa maison. Le temps que Whity arrive était trop tard, la maison de pierre était déjà en proie à des flammes si haute qu'elles empêchaient quiconque de passer.

Hurlant le nom de sa tendre épouse qui brûlait vive, les échos de sa douleur perçant les tympans du jeune magicien de l'époque, entendit alors un bruit sourd juste devant lui. Une pierre du mur s'était descellée, et quelqu'un poussait un paquet de lange pour le mettre à l'abri des flammes. Sans attendre Whity utilisa toutes ses ressources pour hisser un bouclier de froid autour de lui et s'approcha de la fournaise. Il saisit la petite boule de tissus et l'emmena loin du foyer puis revint le plus vite possible. Il eu juste le temps de saisir les bouts de ses doigt, l'odeur de chaire brûlée lui soulevant le coeur, et de lui souffler un dernier "Je t'aime" avant que le toit de la maison ne s'effondre et enterra à jamais la vie de Wyfarlia.

Le coeur explosant de douleur et les joues ruisselantes de larmes, whity récupéra la seule chose qui le rattachait désormais à l'amour de sa vie, essuya la suie sur le visage du nourrisson et s'en alla sans se retourner, préférant que tout le monde le croit mort.
Dans la nuit il vola une chèvre afin de nourrir sa petite et prit une route au hasard.

Dans les années qui suivirent, whity voyait grandir sa fille sous ses yeux. Portrait craché de sa femme, s'était une jeune fille magnifique. Comme ses parents, elle était doté d'un potentiel magique très impressionnant et la jeune fille finit par s'en apercevoir. Whity quant à lui, brisé par ce qui était arrivé rejetait toute la faute sur la magie et depuis le meurtre de sa femme ne l'utilisa plus jamais. S'opposant sans cesse l'un à l'autre, la tension était sans cesse à son paroxysme. Et la goutte d'eau qui fit débordé le vase il y a de ça quelques années lorsque la jeune fille devenu femme s'éprit d'un jeune étudiant alchimiste de quelques années son aîné.
Trop protecteur à son goût, elle avait fini par claquer la porte de sa nouvelle maison et s'enfuit sans donner de nouvelles.
Aigri par tout ce qui lui arrivait, Whity ferma sa boutique d'herboriste et parti vivre en ermite de forêts en grottes et de grottes en forêts.

Son rêve avait réouvert de profondes blessures et décida qu'il était peut être temps d'y appliquer un onguent cicatrisant définitif. Il prit alors son paquetage et partit en direction de Revea, demeure de sa fille.

Après quelques lunes de marche forcée, Whity pointa son nez devant les portes de la splendide Cité. Le château dominant la ville médiévale semblait percer le ciel de centaines de flèches. Il se renseigna auprès des gardes et poursuivit son chemin jusqu'à la place centrale. De grandes échoppes de gris-gris, petites confiseries et pâtisseries, des marchands d'étoffes certaines très belles d'autres par contre évoquait une odeur d'urine de rat...
Arrivé devant les portes principales, il rentra dans l'immense hall du château. Sa vie recluse dans les coins sombres des forêts lui avait beaucoup enseigné en orientation, mais dans ce type de bâtisse, il se perdit très vite.

Il rentra alors dans une grande salle et tomba en plein conseil... Dans la grande pièce une table centrale et carrée accueillait tous les hauts dignitaires de la cité, les conseillers diront nous de la grande dirigeante de Revea. Au bout de la table, face aux grandes portes était assise dans un fauteuil immense une jeune femme à la beauté époustouflante. Sa stature avait tout d'une reine et, lui pouvait le voir, d'une très grande magicienne, à la hauteur de sa réputation.

Un silence de plomb s'installa dans la salle, tout le monde fixant le vieillard qui venait d'interrompre ce qui semblait être une grande réunion.
Ne se démontant pas, whity releva la tête et dans un grand sourire lança :

Gweny, ma petite, tu es aussi si belle que dans mes souvenirs ! Alors? on n'embrasse pas son vieux père?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenwyfar
Magicienne egocentrique
avatar

Nombre de messages : 771
Guilde : Déhau, Alachaska et Débauha
Classe : Magicienne
Compagnon : Zeltron (aigle)
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Drôle de rêve...   Mer 28 Juil - 12:07

L'heure était grave, la guilde menaçait de se diviser entre royalistes et dissidents. Un conseil avait été convoqué afin d'apaiser les tensions et de maintenir l'unité de la guilde. Les débats faisaient rages quand un vieil homme entra dans la salle et apostropha Gwenwyfar de manière cavalière.

Gwenwyfar les yeux grands ouverts resta bouche bée devant cette apparition.

...

Puis elle se ressaisit.

Monsieur vous DEVEZ faire erreur je suis la fille du Baron Glipkério KISTOMERCES.

Ce vieil homme devait être sénile, et les gardes que faisaient les gardes n'étaient t'ils pas sensés monter la garde justement et prévenir ce genre d'intrusion.

Néanmoins il lui semblait connaître cet homme, elle l'avait déjà rencontré c'est sur, mais oui c'était Whity le mage blanc.

Whity est ce bien VOUS mon ami ?

Il est vrai que le vieil homme la considérait parfois comme sa fille disparue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whity
Visiteur de la taverne


Nombre de messages : 5
Guilde : Déhau & Alachaska & Débauha
Classe : Mage
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Drôle de rêve...   Mer 28 Juil - 12:44

Les yeux ronds visiblement il fallut un certain temps à Gwenwyfar pour comprendre ce qu'il se passait.
Au moment où la jeune femme reconnu le vieux bonhomme, les gardes apparurent derrières le vieux sorcier, le soulevant chacun par un bras, ses pieds ne foulant plus le sol, le vieil homme se sentit traîné en arrière tandis que le chef de l'escorte se répandait en excuses, son nez frôlant le carrelage.

Avant que la porte ne se referme, whity fit un signe de la main à la jeune femme accompagné de son plus beau sourire et dit :

"Ravie de t'avoir retrouvé ma fille ! Comment va ce bon vieux glipo? Puis - j ..."
Sa voix coupée net par le sourd claquement de la fermeture des deux grandes portes de la salle de réunion, on entendit alors un grand souffle de vent et des cristaux de glace apparurent sur le côté intérieur de la porte, puis explosèrent en une fine poussière d'étoiles.

Réapparu alors la tête de whity, seul dans l'encadrement de la porte.
"Ne vous inquiétez pas ! Je nettoierai tout ça ! Je leur ai simplement rafraîchi les idées... Très chère Gweny, ma petite, excuses tout ce raffût, je perds un peu la boule."

Le vieil homme resta alors planté là un sourire béant sur son visage, les mains dans le dos et son regard qui se portait de regard en regard sur le mobilier, les peintures gigantesque, les fresques de la coupole, les candélabres d'or,et puis parfois une personne ou deux à qui il adressait un petit salut confus en inclinant simplement la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenwyfar
Magicienne egocentrique
avatar

Nombre de messages : 771
Guilde : Déhau, Alachaska et Débauha
Classe : Magicienne
Compagnon : Zeltron (aigle)
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Drôle de rêve...   Mer 28 Juil - 15:57

Après ce qui venait de se passer plus aucun doute n'était permis c'était bien Whity le magicien blanc, il avait hérité son surnom du simple fait qu'il était passé maître dans la magie élémentaire de glace.

Quand il réapparu débarassé des deux idiots de garde, Gwenwyfar s'avança vers lui pour le saluer.

Whity depuis le TEMPS, excusez NOUS pour l'accueil mais votre ARRIVÉE étant des plus inattendues.

Que me VAUT la joie de vous REVOIR enfin après tant d'années ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whity
Visiteur de la taverne


Nombre de messages : 5
Guilde : Déhau & Alachaska & Débauha
Classe : Mage
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Drôle de rêve...   Ven 30 Juil - 10:08

La jolie Dame du fond se leva et s'approcha de lui pour le saluer. Quand celle - ci l'eut rejoint, il la prit dans ses bras et lui fit un baiser sonore sur la joue.

"Comme tu as grandis ! L'accueil dis tu? Oh très bien merci beaucoup ! tout était parfait ! Quelle réception.... tu n'aurais pas dû? "

Le vieil homme tourna la tête vers la gauche, adressa un salut de la main à quelqu'un qui visiblement n'était pas là puis revint à la conversation.

"Merci de me recevoir par ailleurs! J'arrive un peu de manière inopinée mais les tapis de mousse humide ne sont plus compatibles avec ma sciatique et mes rhumatisme, par ailleurs je pense que pour le maître élémentaire de glace que j'étais... je suis devenu un peu givré ! "

Le sorcier pouffa de rire.

"Glace... givré pfffffrrrrrrr"

Des larmes aux yeux, gwenwyfar attendit patiemment que le sac d'os reprenne ses esprits.

"Vois tu ma chère petite, la fin s'approche et avant que je ne devienne totalement dingue j'aimerais laisser mon savoir à tes jeunes disciples afin que tout ce que j'ai pu apprendre perdure et vous aide bien après mon départ pour le royaume souterrain à continuer la guerre dans laquelle nous sommes depuis déjà bien trop longtemps."

Le sorcier fit alors apparaître trois boules de glace et jongla avec devant toute l'assemblée, sifflotant un air saltimbanque bien connu.
Au gré de ses pirouettes, le sorcier continua de parler.

"Accepterais - tu de me loger quelques temps? Le temps pour moi de vous laisser tous mes grimoires. en plus je suis encore dangereux malgré mon âge !"

c'est alors qu'une des boules lui échappa et vint s'écraser au sommet de son crâne. Le vieux sorcier s'écroula, sonné, au pied de la magicienne.
Les deux autres boules en lévitation échappèrent à tout contrôle et agressèrent involontairement un serveur qui apportait un thé à l'assemblée, le tout se répandant accidentellement sur les trois premières chaises de la tablée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenwyfar
Magicienne egocentrique
avatar

Nombre de messages : 771
Guilde : Déhau, Alachaska et Débauha
Classe : Magicienne
Compagnon : Zeltron (aigle)
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Drôle de rêve...   Lun 2 Aoû - 12:35

Gwenwyfar sorti une flasque de vodka et en versa une lampée dans la bouche du magicien pour le ranimer.

Mon cher Whity ce serait un HONNEUR pour nos élèves de recevoir votre enseignement, je n'OUBLIE pas que vous avez été un de mes MAÎTRES et j'ai beaucoup appris à votre contact.

Nous serions positivement RAVIS de vous accueillir au sein de NOTRE guilde et qui sait quels secrets vous ALLEZ encore m'apprendre


Ce cher Whity avait toujours été un excentrique et aussi un maldroit, distrait et gaffeur mais il n'en restait pas moins un des grands maîtres de la magie élémentaire de glace.

Gwenwyfar se dit mentalement qu'il faudrait quand même sécuriser la salle de classe où le vieil homme donnerait ses cours et aussi prévenir ses futurs étudiants. réflexion faite il valait mieux ne pas les prévenir ça ferait partie de leur entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whity
Visiteur de la taverne


Nombre de messages : 5
Guilde : Déhau & Alachaska & Débauha
Classe : Mage
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Drôle de rêve...   Mer 4 Aoû - 11:25

Whity fut ravi d'apprendre qu'une classe d'étudiant lui serait attribué. Ravi de cette nouvelle, son sourire s'étendit d'une oreille à l'autre.
Pendant un bref instant il tira la jeune fille contre lui et l'étreignit, puis s'en retourna voir le doyen de l'université afin de se faire attribuer cette fameuse classe, il avait hâte que les cours commence. Il avait l'impression qu'il s'amuserait comme un p'tit fou !

En se retournant sans dire un mot, la température baissa à un point où de la buée sortie de la bouche des conseillers et dans la buée de la grande verrière, un merci calligraphié se dessina, laissant filtrer à nouveau les rayons du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drôle de rêve...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drôle de rêve...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Déhau & Alachaska & Débauha :: Le Château :: Hall de Recrutement-
Sauter vers: